Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Octobre de Søren SVEISTRUP

3 Février 2019 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans du Nord

Søren Sveistrup est l'un des scénaristes de la série danoise The Killing, qui mettait en scène l'inspectrice de la police de Copenhague, Sarah Lund, célèbre pour ses pull-over aux motifs de jacquard complexes.

Cette série, Forbrydelsen en VO, une enquête de 20 épisodes par saison, mêlait drame familial, politique et histoire policière. Tout le monde pouvait y être suspect, les fausses pistes et les rebondissements fréquents nous avaient fait dévorer chacune des trois saisons en quelques jours !

Aussi, quand Babelio m’a proposé de recevoir le premier roman de Søren Sveistrup dans le cadre d’une opération Masse Critique privilégiée, je n’ai pas hésité une seconde, et j’étais ravie de le recevoir.

Ce pavé de 683 pages démarre par la découverte d’un cadavre féminin amputé d’une main dans la banlieue de Copenhague. A côté du corps, se trouve un petit bonhomme composé de marrons et de bouts de bois…

En charge de l’enquête, un couple d’inspecteurs, Naia Thulin, jeune mère célibataire et Mark Hess, qui vient de se faire renvoyer temporairement d’Europol.

L’analyse du bonhomme en marrons révèle la présence d’empreintes de Kristine Hartung, la fille de Rosa Hartung, enlevée un an auparavant et présumée morte …

S’ensuit une enquête interne menée par Mark Hess, qui se (re)mettra à dos la police de Copenhague pour avoir présumé que l’enquête initiale sur l’enlèvement de Kristine Hartung n’avais pas été mené correctement …

Et quand l’enquête sur le premier meurtre piétine, une seconde victime est découverte, quelques minutes à peine après son amputation et son décès …

Un roman qui m’a tenue en haleine tout du long sans qu’à aucun moment je ne devine qui pouvait être le tueur.

Un suspense mené de main de maître dans un roman où on retrouve quelques une des recettes de la série The killing : une enquête policière, un cadre politique avec les relations entre ministre et premier ministre, et une plongée dans les politiques sociales du Danemark, dans sa gestion de l’enfance maltraitée.

Un premier roman qui est une belle réussite … j’espère vivement qu’il y en aura d’autres 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article