Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jours de destruction - Jours de révolte de Chris Hedges et Joes Sacco

3 Mars 2021 , Rédigé par Bill Publié dans #BD & romans graphiques, #Essais

Quand un journaliste-écrivain et un auteur de bandes desinées partent ensemble à la découverte de territoires maudits des Etats Unis d'Amérique, cela donne un livre hybride mi-rédigé / mi-dessiné où les dessins de l'un peuvent illustrer les textes de l'autre mais surtout où les chapitres sont partagés entre documentaire classique et documentaire dessiné.

Cela rend d'autant plus vivants les témoignages qu'ils rapportent et les illustratins de Joe Sacco mettent dramatiquement en images les paysages et personnes croisés au cours de leur périple.

Un périple qui est découpé en 5 chapitres :

Le temps de la spoliation avec une plongée dans les réserves indiennes du Dakota du Sud dévastées par l'alcool et la drogue, l'absence d'éducation et que des travailleurs sociaux tiennent à bout de bras en essayant de faire revivre les coutumes ancestrales des Amérindiens pour réinjecter de la fierté chez les jeunes désoeuvrés.

Jours de siège, à Camden dans le New Jersey, à deux pas de New York. Ville désindustrialisée et désaffectée, où règne la terreur depuis que des gangs de toxicos y ont installé leurs base et leurs terrrains de chasse

Temps de la destruction à Welch, en Virginie occidentale, où des entreprises minières ont détruit des pans entiers des Appalaches pour en extraire du charbon et qui, ce faisant, empoisonnent les sols, alors que des familles y vivent toujours, accrochées à leur terre  ancestrale, et développent cancers et autres graves maladies.

Temps de l'esclavage pour ces employés des fermes maraĉhères de Floride où émigrés, même pourvus d'un permis de travail, travaillent pour un salaire de misère dans des conditions ignobles, dans les vapeurs de produits chimiques et de pesticides, pour fournir à la grande distribution et aux chaînes de fast-food, des tomates et des concombres insipides (et empoisonnés de résidus) en toutes saisons.

Et finalement, les jours de révolte, dans le Liberty Square de New York, avec les activistes du mouvement Occupy Wall Street, la prise de conscience, par des jeunes, des dégâts causés par l'ultra capitalisme et la financiarisation de la société.

Un livre-document qui met le doigt sur les travers les plus violents des Etats-Unis, Un témoignage nécessaire. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article