Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Ce que nous désirons le plus de Caroline Laurent

19 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français, #Témoignage, #Rentrée littéraire

Ceci n'est pas un roman.

Ceci n'est pas un journal intime.

Ceci n'est pas réellement un témoignage.

Ceci est bien écrit.

Ceci sont les réflexions, voire la masturbation intellectuelle d'une écrivaine en manque d'inspiration pour produire un ouvrage de fiction et qui jette sur le papier, ses ressentis face à une actualité qui la touche dans ses amitiés, ses sentiments et leur délitement, son voyage ressourceur ...

Un récit qui démarre le 4 janvier 2021, à la parution d'un livre que l'auteur ne nomme pas, livre qui révèle une affaire d'inceste entre un homme et son beau-fils, dont l'auteur a été très proche puisqu'elle a co-écrit un livre avec l'épouse récemment décédée de l'accusé.

Tsunami dans sa vie. Face à cette révélation sur un homme (dit dans le reste de cet ouvrage l'homme incestueux) dont l'auteur nous révèle qu'elle le considérait comme un père ! 

Dans un récit qui ne nomme les protagonistes que par des litotes ou leurs prénoms (en quoi était ce difficile de nommer en entier les protagonistes du livre de Camille Kouchner ou Philippe Lançon qui fait un passage un peu plus loin dans le récit ?) 

Bref, à grands renforts de citations de ses auteurs préférés, l'auteur tente, en vain, d'inscrire ses désillusions dans la littérature et fournit un ouvrage autocentré, à défaut de la fiction attendue ! 

Texte fort heureusement assez court (216 pages) dont je fus ravie de tourner la dernière page.

Je remercie la FNAC, qui m'a fait parvenir cet ouvrage bien en amont de sa publication, dans le cadre de sa première sélection pour le Prix du roman FNAC 2022.

Lire la suite

Free love de Tessa HADLEY

19 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans anglais ou irlandais, #Rentrée littéraire

Dans l'Angleterre de 1967, la famille Fisher coule des jours tranquilles et routiniers. 

Phillys et Roger se sont rencontrés au Caire où il était diplomate, elle secrétaire. Ils sont rentrés en Angleterre où Roger poursuit une brillante carrière au Ministère des Affaires Etrangères. Phyllis s'occupe mollement de sa maison et de l'éducation de leurs deux enfants, Colette, pré-ado et Hugh, 10 ans.

Ils reçoivent un soir à dîner Nicky, fils d'amis des parents de Roger, vaguement étudiant, vaguement écrivain, beatnik en puissance ... 

Phyllis tombe sous le charme étrange de ce jeune homme, le retrouve dans sa chambre londonienne, le séduit et, quelque temps plus tard, part s'installer chez lui, sans en dire un mot à sa famille.

Le récit très détaillé qui s'ensuit montre la montée des mouvements d'indépendance de la jeunesse, anglaise et française - à l'occasion d'un séjour de Nicky à Paris en mai 1968, opposé au rythme routinier ancestral de la bonne bourgeoisie ...

Phyllis est le lien entre ces deux mondes, celui de la jeunesse qui l'attire et celui qui la rassure, mais petit à petit, on la verra s'affirmer et prendre son indépendance.

Bien moins vite cependant de Colette, qui elle, dès ses 17 ans, embrassera la vie légère des beatniks et des artistes tandis que son frère se fondra dans le moule de son internat huppé ! 

Un roman sur la transformation d'une époque, mais un roman lent, très lent  ... auquel je me suis accrochée et dont je suis venue à bout ! 

Un écriture fluide est au service des personnages dont les comportements sont détaillés de façon entomologique, le choc des milieux se fait sans douleur, l'attraction de Phyllis pour Nicky fluidifiant les aspérités potentielles.

Un roman qui aurait sans doute gagné à être un peu plus concis.

Je remercie la FNAC, qui m'a fait parvenir ce roman bien en avance de sa publication, dans le cadre de sa première sélection pour le Prix du roman FNAC 2022.

Lire la suite

Le colonel ne dort pas d'Emilienne Malfatto

19 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français, #Rentrée littéraire

Le colonel est un spécialiste. 

Un spécialiste de l'interrogatoire, et ce depuis des années.

Il exerçait déjà ce métier du temps de l'ancien régime, pendant la guerre, et aujourd'hui au temps de la Reconquête.

Mais le Colonel a un problème : il ne dort pas, chaque nuit ses victimes viennent lui rendre visite, se présentent à lui dans l'état où il les a laissées, après avoir obtenu d'eux ce qu'il en attendait ou pas. 

Parce qu'il y en a qui n'ont pas parlé ... 

Dans un style factuel, Emilienne Malfatto nous décrit cet homme et ses insomnies, sans jamais trop s'attarder sur les sévices qu'il exerçait, juste dans l'évocation de ses souvenirs, ceux d'un homme qui n'a fait que son métier.

De la meilleure façon possible.

J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire, dans le déroulé de la vie de cet homme décrit sans empathie, sans aucun affect.

J'avais beaucoup aimé 'Que sur toi se lamente le Tigre', j'attendais beaucoup de celui-ci, certainement trop ! 

Dommage. 

Je remercie la FNAC, qui m'a fait parvenir ce roman bien en avance de sa publication, dans le cadre de sa première sélection pour le Prix du roman FNAC 2022.

Lire la suite

Les gens de Bilbao naissent où ils veulent de Maria LARREA

18 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français, #Rentrée littéraire

Un roman sur la filiation et sur l'amour (ou le désamour maternel).

Des enfants, Julian et Victoria,  bousculés par la vie, nés en Espagne franquiste, avec des enfances cassées : Julian qui grandit tout seul au milieu d'une tribu qui l'ignore, Victoria, sitôt née, abandonnée dans un couvent et reprise 10 ans plus tard pour tomber sous l'emprise d'un père abusif.

Deux êtres à la dérive qui se trouvent, s'aiment et partent pour la France, pour Paris où immigrés pauvres, ils vivoteront sous les combles d'un théâtre où Julian est homme à tout faire, pilier du bar voisin et Victoria femme de ménage.

Mais leur réussite, c'est Maria, leur fille née à Bilbao, celle qu'ils gâtent plus que tout, se privant pour qu'elle réussisse .... Et Maria est une perle, bonne élève, bien intégrée. Elle devient réalisatrice et sa vie vacille quand une diseuse de bonne aventure, lui annonce un trouble sur ses origines ... 

On reprend alors le chemin de la vie des parents, leurs vacances espagnoles, l'appartement à Bilbao, les cousins , ...

Un roman où Maria découvre ce qu'on lui a toujours caché, cette adoption et grâce à la généalogie ADN, elle remontera à ses origines ...  

Un roman bien écrit, mais où  le renversement médian casse le rythme qui repart plus poussif que n'avait été a description de l'enfance de Victoria et Julian 

Un roman qui hésite entre histoire romanesque et autobiographie, un roman doux amer ...

Un premier roman d'une nouvelle voix dont il me tarde de découvrir le prochain opus ! 

Je remercie NetGalley et les Editions Grasset qui m'ont permis de lire ce roman avant sa publication.

#LesgensdeBilbaonaissentoùilsveulent #NetGalleyFrance 

Lire la suite

Bons baisers de Londres d'Iris Visser

18 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans du Nord, #Romance

J'ai eu la chance d'être récemment sélectionnée par Babelio dans le cadre d'une opération Masse Critique spéciale Kobo Originals, pour intégrer ce club de lecture feel-good et romance.

Ce n'est pas mon genre de lecture de prédilection, mais, depuis fin 2020, grâce à ma participation au Challenge Cœur d'artichaut, j'ai appris à apprécier certains de ces ouvrages :) 

'Des cookies pour Noël', premier e-book de cette sélection, gentil roman sans prétentions m'avait bien plu, le second, "L'espion d'à-côté", beaucoup moins, je m'étais régalée avec 'Quand la vie s'en mêle', mais avec 'Bons baisers d'Ibiza', j'ai été conquise !

Je n'ai donc pas hésité une seconde quand on m'a proposé un autre roman d'Iris Visser ! 

Le soir du réveillon, Hannah découvre Dante, sa moitié d'avocat, (oui, leur costume était composé d'une moitié d'avocat pour chacun, l'Homme en portant le noyau !), en train de forniquer dans un placard avec une perruche multicolore en cours de déplumage ! 

Elle se débarrasse illico de l'amant et reprend tristounette le chemin du bureau, où, assistante du Directeur grincheux d'une chaîne de grands magasins, elle est invitée à l'accompagner à Londres.

Elle y retrouve la perruche, en as du marketing aux idées audacieuses, et, au fil des mésaventures qui vont émailler se séjour britannique, Hannah va gagner en self control et assurance ! 

Un ouvrage, sympa, vide-tête, dont la lecture a agrémenté quelques heures caniculaires ! 

Encore merci à Babelio et à Kobo pour m'avoir offert ce roman :) 

Lire la suite

Dernière nuit à Soho de Fiona Mozley

18 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans anglais ou irlandais, #Rentrée littéraire

J'avais beaucoup apprécié Elmet, le premier roman de Fiona Mozley, alors je me suis réjouie que Babelio propose son second, Dernière nuit à Soho, lors d'une opération Masse critique privilégiée ! Mais le résultat n'a pas été à la hauteur de mes attentes ! 

Agatha, dernière file d'un membre de la pègre londonienne a hérité un immeuble à Soho de son père, mort avant sa naissance. Mais cet immeuble, laissé à l'abandon depuis nombre d'années, est occupé par des prostituées et des quasi SDF. 

Dans un roman choral qui donne tour à tour la parole à Agatha, à sa mère, une bimbo russe, à Precious, prostitue et porte parole des habitants on découvre la faune bigarrée de ce quartier, en pleine évolution qui vacille sur ses bases ... tout comme l'immeuble. 

Un roman bavard, sans autre fil conducteur que cet immeuble, m'a semblé manquer de corps. Les personnages évoluent parallèlement sans réelle interaction entre eux. 

Precious est le seul personnage qui sort du lot. Elle aurait mérité un roman à part entière montrant son histoire, son évolution ... 

Bref, je reste un peu sur ma faim. 

Dommage ! 

Je remercie Babelio et les Editions Joëlle Losfeld qui m'ont offert cet ouvrage. 

 

Lire la suite

Le président se tait de Pauline Dreyfus

16 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français, #Rentrée littéraire

Automne 1979, Paris bruisse d'une affaire sur le point d'être publiée dans le Canard Enchaîné, l'affaire des diamants de Bokassa, offerts par l'empereur sanguinaire centrafricain au président Giscard d'Estaing. 

Pendant tout cet automne, chacun aura un avis sur la question, mais le président n'en dira rien ! Enfin pendant49 jours, il gardera le silence, jusqu'à une entretien avec deux journalistes qui le malmèneront sur ce sujet  ...

Ce roman donne tour à tour la parole à différents protagonistes qui se croisent de chapitre en chapitre où la dernière phrase de l'un se termine au début du suivant, forme originale qui tourbillonne telle une ronde.

Tous, de près ou de loin, évoquent le président, pour l'avoir croisé lors d'une réception, pour s'être opposé à l'une de ses réformes, pour le côtoyer, l'apprécier, le détester

On y croise une femme de  ménage portugaise qui, avec l'argent de ses extras, va enfin pouvoir offrir un téléviseur à sa famille, une bourgeoise oisive et désœuvrée qui, dans un dîner, recevra 3 des 50 qui vont faire la France de demain, un policier de la DST qui cherche à obtenir des infos avant publication des scoops, le chef du protocole de l'Elysée, un héritier désargenté qui doit se résoudre à vendre le château familial, des danseurs dissidents, une journaliste aux dents longues, une militante féministe, une petite fille ...

On ira des appartements huppés du boulevard Saint Germain aux folles soirées du Palace, des barres de l'Opéra aux bureaux de l'Elysée, ... 

Un roman qui m'a replongée dans l'ambiance de cet automne là, où l'été s'est prolongé, où ma vie professionnelle commençait... 

J'ai beaucoup apprécié l'écriture factuelle et vive de Pauline Dreyfus qui donnait de la vie à ses personnages, les égratignant parfois mais avec une grande tendresse, et une réelle habileté pour aborder tous les milieux et toutes les ambiances. 

Je la découvre avec ce roman et je vais m'empresser de chercher ses autres productions :) 

Je remercie NetGalley et les Editions Grasset qui m'ont permis de lire ce roman avant sa publication.

 #LePrésidentsetait #NetGalleyFrance

Lire la suite

Les hêtres d'or d'Arthur Conan Doyle

16 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans anglais ou irlandais, #Nouvelles

Pas de mort dans cette enquête de Sherlock Holmes, ni de disparu  .... mais simplement des requêtes inquiétantes d'un futur employeur qui ont amené Mlle Violet Hunter à venir consulter le fameux détective.

Son futur employeur, lui a demandé de se faire couper les cheveux avant de venir prendre son emploi - bien mieux payé que la moyenne - aux Hêtres d'Or, et elle lui a demandé de porter certains soir une robe bleue splendide ! 

Holmes lui conseille d'accepter et de revenir le voir quelque temps plus tard ! 

Une affaire rondement menée aboutira à la libération de la fille de la famille, cachée depuis le remariage du père.

Une nouvelle d'une rare concision qui mettra une nouvelle fois en lumière les capacités déductives du fameux détective ! 

Un seul regret que cette nouvelle ait été très courte avec encore moins de fioritures et de descriptions superflues que d'habitude ! 

Lire la suite

Débarquer de Hugo BORIS

14 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans français, #Rentrée littéraire

Des soldats entassés dans des barges surpeuplées. Andrew, sergent a un faible pour Garnett, le barreur de leur engin de débarquement. De leurs positions en hauteur les soldats allemands mitraillent tout ce qu'ils voient bouger. Les barges bondissent sur les vagues trop fortes. Andrew insiste pour qu'ils soient déposés au plus près du rivage. La mitraille redouble ...

Après des premiers chapitres courts, incisifs qui nous replongent dans l'enfer du débarquement en Normandie de juin 1944, on se retrouve dans la maison de Magali, une mère de famille débordée par ses deux enfants, dont le mari a mystérieusement disparu quelques mois plus tôt alors qu'il était parti faire un jogging.

Cette nouvelle journée commence mal, une cuisine en désordre, des enfants qui pleurent, Emilien tout collant, Albane chouineuse, et ce coup de fil d'un des responsables des visites guidées qui lui demande d'aller chercher un vétéran à la gare de Bayeux. 

En temps ordinaire, cela l'aurait réjouie, il n'y a plus tant de vétérans mais pas là, pas ce jour-là ... 

Personne pour la remplacer, le temps s'écoule et c'est en retard qu'elle accueille finalement Andrew en gare de Bayeux.

Mais point de tour classique, Andrew sait précisément ce qu'il veut faire, se souvient de tous les chemins et même d'un raccourci inconnu de Magali qui lui permettra d'être à l'heure à la sortie de l'école ...

La connivence quasi instantanée entre ces deux éclopés, leur rencontre et leur soirée partagée sera le ressort d'une reprise en main pour Magali, la fermeture d'une histoire douloureuse pour Andrew (qui n'a avisé sa fille de son départ pour la France qu'après s'être installé dans l'avion).

Comme tous les romans d'Hugo Boris, celui-ci est précis, sans atermoiements, sans affects superflus et il campe les désarrois de Magali avec une grande pudeur.

Je remercie vivement les Editions Grasset et NetGalley de m'avoir permis de lire cet ouvrage avant publication. 

#Débarquer #NetGalleyFrance

Lire la suite

Supermarché de José Falero

14 Août 2022 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Sud, #Rentrée littéraire

Dans un supermarché Fix, au cœur d'une des favelas de Porto Allègre, Pedro et son copain Marquès sont affecté au réapprovisionnement des rayons. La fauche y est monnaie courante et leurs menus larcins de sucreries et sodas agrémentent leurs pauses et celles de leurs collègues.

Pedro, pétri de justice et rêvant d'une égale répartition des biens et des richesses, embarque son pote Marquès, dans un trafic mûrement réfléchi : la vente de marijuana aux lycéens er autres gens friqués, après avoir reçu l'accord des deux chefs de gangs spécialisés dans la cocaïne et le crack, peu intéressés par l'herbe qui rapporte peu pour un trop grand volume.

Le supermarché devient ainsi la plaque tournante du trafic, mais pour gagner plus, il faut vendre plus. Pour vendre plus, il faut plus de vendeurs, qu'il faut rémunérer au juste salaire, tout en fidélisant les clients en leur proposant de la marchandise au juste prix  ... 

Tout une réflexion sur l'économie de marché, le partage des bénéfices, en restant sous le radar des vigiles du magasin, des policiers qui pourraient surprendre les échanges ... 

Un roman atypique, avec des personnages plus vrais que nature, un ton ancré dans la rue ...

Je suis ravie de m'être accrochée malgré la logorrhée des premiers chapitres qui me faisait un peu tourner la tête. 

Bref José Falero décrit la favela où il a grandi, les copains de son enfance, leurs rêves, sages ou pas et leurs destins ...

Une belle découverte de la rentrée littéraire que je dois aux Éditions Métailié et à NetGalley que je remercie vivement ici de m'avoir permis de lire cet ouvrage avant publication. 

#Supermarché #NetGalleyFrance

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>