Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

romans africains

Les fables du moineau de Sami Tchak

16 Juillet 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains, #Nouvelles

Un court roman, où, en donnant la parole à un moineau, Sami Tchak nous montre comment tous les êtres vivants sont inter-dépendant. 

Comment chacun se nourrit d'un plus petit, ou d'un plus gros, lorsqu'il est mort.

Comment tout s'imbrique, et, dans un cercle permanent comment la vie passe d'être en être, d'asticot en oiseau, de l'œuf au serpent, de l'antilope au lion.

Comment l'homme n'est qu'un maillon, prédateur peut être, mais grignoté par les insectes dès lors qu'il est mis en terre.

Dans un style plein de circonvolutions qui collent au propos, j'ai entendu l'auteur dérouler sa fable, et me la raconter, beaucoup plus que je ne l'ai lue ...

Un style envoûtant pour une histoire qui aurait pu n'être qu'un paragraphe décrivant les chaînes alimentaires dans un livre de biologie mais qui devient une parabole de la vie - et de la mort - dans cette langue imagée remplie des animaux d'Afrique ... et de pigeons parisiens ! 

Lire la suite

Black star Nairobi de Mukoma Wa NGUGI

25 Juin 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Ce roman est le deuxième mettant en scène le duo d'enquêteurs  : le détective américano-kenyan Ishmael et son compère O, policier kenyan.

Un cadavre vient d'être découvert dans une forêt, quelques jours avant une élection présidentielle à haut risques, où les tensions inter-ethniques sont au plus haut et où des émeutes à la rwandaise sont à craindre.

Les premières constatations semblent indiquer que le cadavre est d'origine américaine, alors qu'un attentat 'terrorriste' dans un grand hôtel à touristes, crée la panique dans le centre de Nairobi ...

S'ensuit une enquête aux ramifications internationales, où nos deux héros partiront aux USA, via le Mexique pour démanteler un réseau de 'bien-pensants' qui souhaiteraient sauver le monde.

Un roman que j'ai lu d'une traite tant le rythme était rapide, le suspense au rendez-vous et les personnages attachants, tout en donnant les descriptions nécessaires à la compréhension de l'organisation du pays et des ethnies en présence.

Un auteur que je découvre ... mais dont je vais essayer de trouver le premier rroman ... et les suivants ! 

 

Lire la suite

Johannesburg de Fiona MELROSE

20 Juin 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Johannesburg, décembre 2013.

Nelson Mandela vient de mourir et les habitants de la ville se dirigent vers sa Résidence pour un dernier hommage.

Virginia, Gin, arrive des Etats-Unis pour l'anniversaire de sa mère, Neve. 

Elle a décidé, contre l'avis formulé de celle-ci, d'organiser une fête pour célébrer ce passage du temps.

Tout au long de cette journée mémorable, Gin va dévoiler peu à peu sa vie, ses souvenirs, en parallèle de ceux de Peter, qu'elle aurait pu aimer, qui l'aime encore, mais qu'elle maltraite toujours.

En contrepoint de ces personnages blancs et riches, il y a September, le bossu SDF qui traîne sa misère sur l'ilôt du carrefour, surveillé par sa sœur Dudu, aide-ménagère qui lui sacrifie une grosse partie de sa paie.

Un roman sur des gens ordinaires, sans fioritures, juste la description des vies qui s'écoulent, au rythme des rencontres, des hasards, en obéissant aux ordres des parents implantés dans l'enfance et qu'on respecte du mieux qu'on peut ou qu'on ignore à contre-cœur ... 

Une journée qui se déroule avec ces événements historiques qu'on n'oubliera pas mais dans lesquels se noient tous ces événements, toutes ses vies anonymes qui composent la nôtre.

Un roman que je n'oublierai pas.

Une auteur à suivre  

Lire la suite

A l'ombre du baobab d'Alexandra Fuller

8 Juin 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Dans ce roman / récit / biographique, bref de l'autofiction que j ene sais jamais comment catégoriser, Alexandra nous relate la vie de ses parents, expatriés britanniques qui ont toujours (pour sa mère, presque toujours pour son père) vécu en Afrique.

Elle nous raconte les jours entourant le décès de son père, survenu si bizarrement à Budapest où ses parents  étaient en vacances, ses relations avec sa mère, fantasque et volubile, toujours entourée et assez incapable de s'en sortir seule.

Le retour dans la ferme africaine, au milieu de nulle part, avec une meute de chien, des hippopotames dans la rivière en contrebas, des éléphants venant baguenauder dans les plantations de bananes ... 

Le récit - fil rouge autour de la mort du père est entremêlé de souvenirs d'enfances, de morceaux de l'histoire de ses parents, de leur errance africaine, jusqu'à trouver cette terre où ils ont monté cette ferme agricole et piscicole.

L'amour qui les lie, mais aussi les éloigne de leurs deux filles, l'une restée vivre tout prsè , l'autre exilée volontaire aux Etats unis 

Un récit parfois décousu mais qui nous plonge dans les soubresauts de la décolonisation britannique et des heures difficiles entre Rhodésie et Zambie.

Un roman fleuve de seulement 300 pages qui nous emporte dans la vie aventureuse de cette famille.

Une belle découverte, même si certaines parties du texte auraient gagné à être resserrées.  

Lire la suite

Petit piment de Alain Mabanckou

4 Juin 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Dans ce roman, Alain Mabanckou retrace la vie de Petit piment orphelin de Pointe Noire qui a été recueilli dans un orphelinat où la vie est très rude.

Il profite des troubles de la révolution socialiste pour s'en échapper et rejoint la troupe des jumeaux infernaux de l'orphelinat, bande de petits malfrats qui vivent de larcins et de petites embrouilles.

Il rencontrera par hasard Maman Fiat 500, tenancière de bordel au grand cœur.Il servira d'homme à tout faire, préposé aux courses de la tenancière ou d'une de ses dix filles. Puis le vent tournera, Maman partira et Petit piment deviendra docker ... 

Mais un docker meurtri qui perd ses repères, qui n'a toujours pas pansé la blessure de l'abandon maternel, et que les médecins ne peuvent pas guérir.

Par un étonnant coup du sort, l'histoire s'achève où elle a débuté ...

Un roman qui explore les douleurs de l'enfance et ses conséquences ...

Cela faisait longtemps que je souhaitais lire un roman d'Alain Mabanckou, en ayant entendu beaucoup de bien ... mais je me suis un peu ennuyée à partir de la deuxième partie de cet ouvrage, ayant l'impression que le récit devenait de plus en plus décousu, juxtaposition de situations auquel il manquait du liant.

Dommage !  

Lire la suite

Tropique de la violence de Nathachah Appanah

22 Mai 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Marie, une jeune infirmière française est partie se marier avec Cham à Mayotte d'où il est originaire. Mais Marie est stérile et Cham veut des enfants.

Ils se quittent mais le jour où une 'boat-people' comorienne met son bébé dans les bras de Marie, elle demandera à Cham de reconnaître l'enfant, condition pour qu'elle accepte de divorcer.

Marie élèvera dans l'amour ce fils miraculeux, ce fils aux yeux hétérochromes, un vert, un noir, qu'elle a prénommé Moïse.

Son adolescence difficile sera brisée par la mort prématurée de Marie. Il rencontrera des mauvais garçons, une bande menée par un loup, Bruce, ce roi de Gaza, ainsi nomme t-on la zone, ce quartier défavorisé de l'île.

De bagarres en trafics, de main tendue à jalousie malsaine, tous les ingrédients sont réunis pour que tout s'embrase, explose et que des vies basculent ...

Un roman très dur, trés factuel, un roman qui montre que rien n'est simple pour les adoptés, un roman qui montre que le passage du bien au mal tient à si peu de choses 

Un roman qui montre le côté sombre d'une île qui pourrait être paradisiaque.

Une belle écriture. 

Un auteur qui m'avait marquée il y a plus de dix ans avec "La noce d'Anna", et que j'aurais dû relire plus vite ! 

Lire la suite

Rouge impératrice de Léonora Miano

26 Avril 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Je viens de passer deux semaines à lire ce roman de 674 pages.

Durée exceptionnelle pour un roman lu "d'une traite", sans aucune autre lecture en parallèle,  mais que j'ai pourtant eu envie de laisser tomber à de nombreuses reprises pendant ma lecture de sa première moitié ! 

Un roman foisonnant, écrit dans une langue employant énormément de mots africains, existants ou inventés (avec un glossaire en fin de volume que je n'ai découvert qu'à la fin, véritable inconvénient des livres numériques!) 

Une histoire d'amour et une intrigue politique se croisent en 2124, dans un pays d'Afrique leader dans la confédération qui règne sur le monde après la chute des différentes nations européennes qui un siècle plus tôt se sont peu à peu dissoutes sous l'afflux des crises migratoires et climatiques.

Retour des traditions millénaires, déterrées après le colonialisme, des cultes animistes ancestraux qui cohabitent avec les avancées modernes notamment en termes d'outils de communication servent de socle aux volontés politiques en germe qui doivent cependant éviter le retour des prédateurs internationaux et l'accueil des sinistrés - comme sont appelés les anciens colons repérables à leur absence de couleur.

Sur le plan des relations interpersonnelles, les femmes ont un vrai pouvoir, même si la polygamie est de mise, et les relations homosexuelles cachées même si non réprimées ! 

Ce roman m'a emportée dans un ailleurs étrange, d'autant que lu en temps de confinement, la description qui y est relatée de la chute des civilisations occidentale semblait d'un oracle troublant.

N'étant pas non plus très amatrice de dystopies ou uchronies, je suis ravie d'avoir opu ainsi cocher plusieurs items de mes challenges de lecture ... mais je pense me replonger désormais vers des valeurs plus sures et moins troublantes ! 

 

Lire la suite

Frère d'âme de David DIOP

12 Février 2020 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Quelle belle surprise que ce roman acheté sur un coup de tête à la librairie d'Orly Ouest (enfin Orly 1), juste avant d'embarquer sur un vol de retour pour Toulouse !  

On y rencontre Alfa Ndiaye, qui vient d'accompagner dans la mort son ami et plus que frère Mademba Diop, qu'il n'a pas su achever alors qu'il répandait ses tripes sur le sol de France, pendant la première guerre mondiale.

En écho aux Croix de bois de Roland Dorgelès, ce roman raconte la vie d'un tirailleur sénégalais qui, pour venger son ami, va éventrer des soldats allemands et leur emporter une main en guise de trophée. 

David Diop raconte l'histoire de ce soldat, de sa famille, de ses apprentissages, de ses amis, de son père le vieil homme, qui a laissé sa femme repartir à la recherche de sa famille nomade, de toute sa jeune vie jusqu'à venir sur les terres de France défendre ce pays contre l'envahisseur et à défaut d'y laisser sa peau, y laisser son esprit  ... 

Un court roman de 143 pages d'une rare puissance, qui a bien mérité le prix Goncourt des lycéens 2018 et le prix Kourouma. 

 

 

Lire la suite

Recettes d'amour et de meurtre de Sally Andrew

11 Mai 2019 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Tannie Maria, veuve quinquagénaire est la chroniqueuse cuisine de la Gazette de Klein Karroo, en Afrique du Sud

Quand sa rubrique est supprimée au profit du plus lucratif courrier du coeur, elle décide de soigner les coeurs brisés avec des recettes adaptées !

L'une des premières personnes à avoir sollicité son aide pour arriver à quitter son mari violent, Martine van Schalkwik, est assassinée ... le mari est tout de suite un coupable évident 

Voilà donc notre chroniqueuse et Jessie, l'enquêtrice de la Gazette, en ordre de bataille pour mener l'enquête au nom du journal et de la liberté de la presse, et glisser à la police, qui n'en veut pas, des informations sur les coupables potentiels.

Entre histoires d'amour contrariées, Adventistes du Septième jour vegan attendant une fin du monde qui est toujours en retard, et surtout des recettes de cuisine, pas du tout WW, qui font prendre des kilos à chaque chapitre, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman atypique qui donne à voir une autre Afrique du sud que celle dépeinte dans les romans de Deon Meyer. 

De fausses pistes en rebondissements, et malgré un bon nombre de pages en trop, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman bon enfant aux personnages attachants ... je m'e vais rechercher d'autres livres de cet auteur !

... et aussi tester quelques uns de ses plats ... je suis intriguée par le 'bobotie de Reghardt', ragoût d'agneau épicé comportant de la confiture d'abricots ! 

Lire la suite

Americanah de Chimananda Ngosi ADICHIE

8 Avril 2019 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans africains

Ifemelu et Obinze étaient à l'école ensemble, bons élèves, amoureux de l'Amérique qui, vue de leur Nigéria natal, leur paraissait une terre promise. Adolescents, ils ont vécu ensemble leurs premiers émois amoureux ... 
Quand Ifemelu a gagné une bourse pour étudier aux Etats-Unis, il était convenu qu'Obinze la rejoindrait ... 
Elle y découvre la condition des Noirs en Amérique, sans la vivre vraiment puisqu'elle est africaine et non afro-américaine ... 
Cette différence lui permet d'avoir un regard étonné, neuf et non convenu sur les réalités de la vie quotidienne au point où elle rédigera un blog  qui aura beaucoup de succès.
Un regard intéressant sur la notion de race et son vécu au quotidien dans une Amérique  où c'est profondément  prégnant au point d'en imprégner tous les comportements. 
Une immersion dans la vie quotidienne des femmes noires et de leur rapport à la publicité des marques de produits de beauté, qui n'affichent que des blanches, ne proposent pas de produits adaptés à la morphologie , notamment des cheveux.
J'ai bien aimé la façon dont Ifemelu vit son retour au pays et comment elle découvre peu à peu que son regard a changé, qu'elle n'apprécie pas les mêmes choses  que ses amies qui y sont restées, et que le vintage n'y est que vieilleries :) 
Bref un roman qui m'a beaucoup plu ...  

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>