Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

romans d'amerique du nord

'Close Case' d'Alafair Burke

21 Mai 2007 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

"Close Case" d'Alafair Burke (la fille de James Lee Burke) m'a un peu déçue. 

Ce troisième roman mettant en scène l'assistant DA Samantha Kincaid est poussif, moins inventif que les précédents, tant par l'histoire criminelle à élucider que pour les démélés conjugaux de l'héroïne.

 Avec la question existentielle : un couple procureur / policier est il viable ? qui soutend tout l'ouvrage.
 

Cover Image


Lire la suite

'Extrèmement fort et incroyablement près' de Jonathan Safran Foer

30 Avril 2007 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

"Extrèmement fort et incroyablement près" de Jonathan Safran Foer m'a déçue. 

Livre touffu entremélant l'histoire d'un jeune garçon traumatisé par le décès de son père qui travaillait au matin du 11 septembre 2001 dans l'une des Tours du World Trade Center et celle de ses grands parents nés en Allemagne dans la région de Dresde, puis émigrés aux Etats Unis.


Chasse aux trésors dans New York, à la recherche d'indices laissés/semés par le père, volonté farouche de protéger la mère pourtant jugée coupable de vouloir coontinuer à rire, à vivre malgré la mort de son mari ...  


J'ai lu entièrement ce livre espérant trouver à la fin une conclusion qui en rassemblerait tous les morceaux et lui conférerait une unité ... Mais j'ai le net sentiment d'être passée "à-côté" de cette histoire... Peut être ne l'ai-je pas lu au "bon moment" ... 

Extrêmement fort et incroyablement près

Lire la suite

'Les enfants de choeur' de Tom Perrotta

27 Avril 2007 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

 

Les enfants de choeur




C'est après avoir lu un post élogieux sur ce livre dans le
blog de La Natole que je l'ai acheté, le dos de couverture étant lui aussi prometteur ...

Il annonçait une histoire de desperate housewives dans une petite ville américaine de la côte est où revenait s'installer un pédophile ayant purgé sa peine ...

Les premières pages m'ont emballées et la suite a confirmé cet enthousiasme !

Je l'ai très rapidement dévoré pendant mes déplacements nantais et parisiens de cette semaine ... et Marie l'a gardé !  

Aucun rapport avec la série télé, mais des portraits croisés de femmes, de couples, des relations mères et enfants (de tous âges), des questions sur la place de chacun dans le couple et les interrogations ... d'un homme au foyer ! 

J'ai appris depuis qu'un film a été récemment tiré de ce roman : "Little Children" avec Kate Winslet dans le rôle principal. J'essaierai de ne pas le rater lors de son passage sur Canal Plus ...

Lire la suite

La cloche de détresse (Sylvia Plath)

23 Avril 2007 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans d'Amérique du Nord

La Cloche de détresseQuand j'ai lu ce que mon-auteur-préféré-du-moment disait de ce livre (à savoir Arnaud
 Cathrine, évidemment :) , je n'ai pas pu ne pas le lire :

 

J'ai pensé à ce titre de Sylvia Plath : La cloche de détresse.
Il est violent comme cette image. Entre les lignes.
Ce qui est pire ; je veux dire : plus frappant.

Extrait de Correspondance Olivier Adam / Arnaud Cathrine, site d'Arnaud Cathrine

 

 

L'histoire (source : benzinemag.net) :
Esther Greenwood a dix-neuf ans, elle est très intelligente, réussit tout ce qu'elle entreprend et débarque un mois à New York avec onze autres jeunes filles en tant que rédactrice invitée par un magazine. Cette expérience devient vite un tourbillon de dîners, défilés et autres invitations des plus fantasques et futiles dans lequel Esther va très vite perdre pied. D'elle-même elle va se mettre en retrait de cette effervescence, porter un regard critique et cynique sur la vie alentour et sur elle-même. Lorsqu'elle rentrera finir l'été chez elle, Esther va s'enfoncer dans ce sentiment d'inutilité et d'oppression, indéfinissable et incompréhensible pour sa mère ou les médecins. Enfermée dans des hôpitaux ou des asiles, Esther va tenter de guérir de ce mal inqualifiable qu'est la dépression nerveuse.

J'ai beaucoup aimé ! On assiste doucement à la chute d'Esther et à l'arrivée de sa dépression, vue de l'intérieur. On passe aussi d'une ambiance étouffante à New-York à un vide absolu à son retour chez sa mère. 

Pour l'anecdote, il s'agissait de son premier roman, et n'en ayant pas une bonne estime, elle l'a envoyé sous un pseudonyme à une maison d'édition ! 

J'ai commencé à lire son recueil de nouvelles "Le jour où Mr. Prescott est mort" (mais je suis moins emballée pour l'instant). 

 
Lire la suite
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27