Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

romans italiens

Le contraire de un , Erri de Luca

28 Mars 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

Lors d'un de mes derniers passages chez Ombres Blanches, je me suis offert "Le contraire de un" d'Erri de Luca.

Le commentaire élogieux de Marie sur 'Trois chevaux' m'avait donné envie de relire cet auteur....

Les mésaventures métropolitaines qui s'ensuivirent, m'ont permis de m'y plonger tout de suite, et, en quelques jours, j'ai terminé la lecture de recueil poétique, pudique et si subtil ....


Recueil de nouvelles, de silence au milieu du vacarme ambiant... sensations marines ou montagnardes, de via ferrata en Baie de Naples, ces nouvelles permettent une évasion hors du temps et des contingences matérielles ....

J'avais découvert cet auteur avec Montedidio (un pur chef d'oeuvre)

(Bill)



Le contraire de un

Lire la suite

La solitudine dei numeri primi [La solitude des nombres premiers], Paolo Giordano

25 Mars 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

La solitudine dei numeri primi (2008) est le premier livre de Paolo Giordano (né en 1982 !). Il a obtenu pour ce livre le prix Strega.


lasolitudinedeinumeriprimi
Alice et Mattia sont encore des enfants lorsqu'il survient un évènement qui va changer le cours de leur vie. Lorsqu'ils se rencontrent quelques années plus tard, une amitié nait entre eux...

Les deux premiers chapitres sont particulièrement durs et efficaces. Cela dit, j'ai un peu décroché une fois passée la moitié du livre, l'histoire devenant de plus en plus prévsible...

Le succès de ce livre ne fait aucun doute : deux personnages un peu en marge de la société, une fille avec un problème "à la mode" et un garçon-cliché-fou-de-maths.

Bref, déçue.

(Mais, parce qu'il y a toujours un mais, je ne regrette pas de l'avoir lu, ne serait-ce que pour avoir travaillé mon italien :)


(marie)

Lire la suite

Comme Dieu le veut de Niccolò Ammaniti

20 Mars 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

Je ne connaissais pas cet auteur, recommandé par Marie qui le lit en VO, et j'étais contente de trouver cet ouvrage lors d'un de mes passages dans ma médiathèque préférée ....

Mais je ne peux pas dire que j'ai vraiment apprécié ce roman si ... glauque ! 

Personnages marginaux unis par leur passé (même école, même parcours chaotique, plaqués par leurs épouses après la mort de leur enfant pour l'un, parce qu'il ne bossait pas vraiment pour l'autre)

Un ado qui pousse tant bien que mal ne trouvant pas sa place au lycée qui soutient on père, tout en ayant besoin de lui ...

Accidentés de la vie.

Vraie détresse,

Beaucoup trop d'alcool ...

Un assistant social un peu déjanté ....

Peu de femmes peuplent ce livre, et elles sont soit très fortes, soit victimes, mais elles ne s'attardent pas ...

Et, en conclusion : quelques morts violentes et une tempête ! 

L'impression qui perdure après cette lecture : un malaise, le soulagement d'en avoir terminé avec cette histoire ... .

Pourtant c'est un livre bien écrit  et il ne faudrait pas grand chose pour qu'on s'attache à ces personnages ....

 Comme Dieu le veut
Mais après la lecture de ce billet d'Eric Valmir, ... je suis certaine de lire d'autres oeuvres de cet auteur ... dont certaines sont déjà dans mes Billy :)

(Bill)

Lire la suite

La lune de papier d'Andrea Camilleri

26 Février 2009 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

J'ai retrouvé avec délices le commissaire Salvo Montalbano dans ce roman d'Andrea Camilleri paru l'année dernière, et qui s'était glissé dans un coin de mes Billy ....

Dans celui-ci, Salvo et son équipe sont aux prises avec un mort bien mystérieux et les deux femmes de sa vie, Michela, sa soeur et Elena, sa maîtresse ... 

Une vie tranquille de représentant de comemrce ... mais des revenus importants, bien trop importants pour qu'Angelo Pardo soit aussi honnête qu'il n'y paraît ...

 

Et malgré les soins pris par les deux femmes pour brouiller les pistes, Salvo, Catarella, Fazio et Mimi Augello découvriront le fin mot de la vie tordue de leur frère et amant 

Une plongée dans la Sicile profonde, quelques bon repas entrecoupés de bains de mer matinaux ... j'aime l'ambiance de ces romans ... d'ailleurs le cru 2009 vient de paraître et l'Homme s'en est régalé :)   

La lune de papier
(Bill)

Lire la suite

La saison des massacres, Giancarlo de Cataldo

15 Février 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

Après Romanzo criminale (dont le livre et le film m'ont laissé un souvenir certain, n'en déplaise à ceux qui ont passé ces derniers jours avec moi ;), je viens de lire La saison des massacres (2007), de Giancarlo de Cataldo.

La saison des massacres


Nous sommes au début des années 90, à Rome. Le commissaire Scialoja a pris la place du Vieux, ce qui l'amènera à retrouver Patrizia, mais aussi son mari et à constater les liens entre mafia et gouvernement.

L'histoire est un peu difficile à résumer, mais on y retrouve tout le style de Giancarlo de Cataldo et un éclairage sur le début des années 90 italiennes, dont les nombreux attentats en 93.

Il peut se lire sans avoir lu Romanzo criminale (mais ce serait dommage de passer à côté de ce dernier).

Ma prochaine lecture de cet auteur sera Nero come il cuore (1989 - pas encore traduit en français, hé hé ;)

D'ailleurs, concernant l'auteur, j'ai vu une interview de lui au sujet de l'adaptation de Romanzo criminale, il parle un très bon français !

(marie)
Lire la suite

Gomorra, dans l'empire de la camorra, Roberto Saviano

13 Février 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

Quand Gomorra est sorti cet été au cinéma, je n'ai pas du tout eu la curiosité d'aller le voir, me sentant finalement assez peu concernée par le sujet. Et puis, j'ai eu le livre de Roberto Saviano à Noël...

Gomorra


Ce livre est le témoignage de Roberto Saviano, qui a grandi à Naples et qui a donc vu de près Naples, sa mafia et l'univers tellement vaste que cela comporte.


J'ai eu un peu de mal à entrer dans le livre (ne lisant généralement que des romans), mais après le premier quart du livre, j'ai été comme hypnotisée par les différents chapitres.

J'ai été très marquée par ce livre. Habitant actuellement à Rome, j'ai du mal à imaginer que tout cela puisse se passer si près de nous. Le fait d'être ici me donne d'ailleurs très envie de me documenter sur l'Italie actuelle, qui est un pays beaucoup plus complexe que ce que j'imaginais avant d'arriver.


(marie)
Lire la suite

Romanzo criminale, Giancarlo de Cataldo

17 Janvier 2009 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

Bill m'a offert ce livre, qui l'avait enchanté, et qui m'a enchanté !


Romanzo criminale
Pendant les années 70 et 80, une bande de malfrats règnent sur Rome... Qui sont-ils ? Quelles sont leurs ambitions ?

Ce livre se lit tout seul, malgré ses 730 pages ! Et ce grâce au rythme des courts chapitres qui s'enchainent, dans lequel se succèdent un nombre impressionnant de personnages et d'actions invraisemblables. Ce livre est publié en tant que policier, cela dit, il s'agit davantage d'un roman pour moi. Et aussi, vous trouverez ici une interview de l'auteur réalisée par Jean-Marc Laherrère.

J'ai hâte de voir le film qui en a été tiré ! Je suis d'ailleurs contente d'avoir d'abord lu le livre, car étant donné le nombre de personnages, j'aurais certainement été perdue !

Et puis, et puis... l'auteur a écrit "la suite", ou plutôt un autre roman mettant en scène certains des personnages de ce roman. Je ne sais pas si j'ai envie de le lire, peur d'être déçue : ce livre est tellement dense et prenant que je crains que La saison des massacres ne soit un cran en-dessous. Bon, cela dit... je le lirai certainement, mais pas tout de suite.


Edit : Il est fait mention dans ce livre de la chanson Grazie Roma de Antonello Venditti. Pour la petit histoire, cette chanson est diffusée après chaque match de la Roma !

(Et avant l'entrée des joueurs sur le terrain, c'est Roma Roma Roma, du même chanteur, qui est diffusée !)



(marie)

Lire la suite

Branchie, Niccolò Ammaniti

9 Décembre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

Désireuse de découvrir des auteurs italiens, j'ai choisi un peu par hasard Branchie (1997), de Niccolò Ammaniti (qui existe sous le titre Branchies en français). Il s'agit de son premier livre, ré-édité récemment par la maison d'édition Einaudi.




Marco Donati a trente ans et est atteint d'un cancer qu'il a décidé de ne pas soigner [continuez à lire ce que j'écris, c'est un livre drôle en fait !!]. Sa vie à Rome se résume à une passion pour les poissons, une petite amie qu'il n'aime pas et qu'il n'arrive pas à quitter et un penchant pour la Vodka glacée. Un beau jour, il reçoit une mystérieuse lettre venant d'Inde...

J'ai adoré ce livre ! Il est plein d'humour, de situations invraisemblables et de personnages étonnants... Je veux découvrir d'autres auteurs italiens, mais je reviendrai certainement vers lui, j'ai déjà noté quelqu'uns de ses titres qui m'intéressent. J'en reparlerai !


(marie)

Lire la suite

Chaos calme de Sandro Veronesi

2 Décembre 2008 , Rédigé par Bill Publié dans #Romans italiens

Continuant ma découverte des auteurs italiens, j'ai emprunté "Chaos calme" de Sandro Veronesi sur la table des nouveautés de ma bibliothèque, le week end dernier ....

Et je ne l'ai pas reposé de la semaine (enfin ... je l'ai eu dans les mains pendant chacun de mes moments libres !)

Alors qu'avec son frère Carlo, Pietro sauvait deux femmes de la noyade, sa femme Lara décédait brutalement sous les yeux de leur fille Claudia.

Pietro décide alors de se consacrer à sa fille et d'être attentif à elle .... Et, le premier jour de la rentrée scolaire, il s'installe dans sa voiture au pied de l'école de Claudia et attend sa sortie ... Et il recommence le jour suivant !

Petit à petit ce quatragénaire séduisant, cadre de direction dans l'audiovisuel milanais, découvre la vie du quartier ... et devient pour ses collègues une sorte d'ermite, de sage à qui confier soucis et secrets ...  

Et c'est aisi que Pietro devient un élément incontournable dans la méga-fusion subie par son entreprise ...

Tour à tour triste, humoristique, profond et léger, ce livre fait réfléchir ...

Une belle découverte que je vous recommande :)



 

(Bill)

Lire la suite

Rouge abattoir, Gilda Piersanti

27 Novembre 2008 , Rédigé par Marie Publié dans #Romans italiens

Etant (toujours) à Rome et voulant (encore) m'imprégner de l'atmosphère romaine par la littérature, j'ai lu Rouge abattoir (2003), de Gilda Piersanti, une romaine de Paris. Bill en avait parlé ici.



Rouge abattoir


Au lendemain de Noël, une main est retrouvée dans la neige dans un quartier populaire de Rome. S'agit-il de l'oeuvre d'un tueur en série, qui aurait déjà assassiné deux filles dans les mois précédents ?


Je n'aime pas trop les romans policiers, mais j'ai eu de bonnes surprises ces derniers mois avec des auteurs nordiques (en tête : Indridason, Mankell, mais aussi Férey). Mais j'ai aussi eu de mauvaises surprises (en tête : Vargas). Cette lecture serait à ranger dans la deuxième catégorie. J'y retrouve ce que je n'aime pas chez Vargas, sans toutefois réussir à exprimer clairement ce dont il s'agit (donc si vous aimez Vargas, il y a une chance pour que vous aimiez Piersanti).


J'ai aimé le "jeu" du policier, mais pas celui de la fille. Et puis, trop de détails, personnages trop compliqués (vie quotidienne pour elle, vie privée pour lui).


J'en relirai peut-être, pour l'atmosphère de la ville, et parce que j'aime l'idée de cette série de quatre livres au rythme des saisons. Bref, pas convaincue.

 

(marie)

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>